Variante

Une variante est une solution technique, administrative ou financière, proposée par les concurrents et différente de celle prescrite dans les documents de la consultation. La grosse différence avec l’option réside dans le fait qu’une variante reste à l’initiative du candidat. L’offre ne présentant pas de variantes alors que ces dernières avaient été admises dans le cahier des charges ne sera pas éliminée pour autant (la réponse à l’option posée par la personne publique est quand à elle obligatoire).
Une variante est technique par exemple si elle consiste, dans un marché de travaux, à proposer un matériau différent de celui prévu dans les documents de la consultation. Elle est technique également si elle porte sur la longévité des produits ou des ouvrages, sur des caractéristiques environnementales… Elle peut être administrative si elle porte sur la durée d’exécution du marché, le calendrier, les conditions de maintenance ou d’entretien… Enfin, elle peut être financière si elle concerne des délais de paiement, le versement d’une avance, la composition d’un prix forfaitaire…
L’organisme acheteur indique dans l’avis d’appel à la concurrence ou dans les documents de la consultation s’il autorise ou non les variantes ; par principe, à défaut d’indication, les variantes ne sont pas admises (exception faite, dans le cadre du Code des marchés publics, de l’ensemble des procédures adaptées et des procédures formalisées lancées par les entités adjudicatrices).
Les documents de consultation mentionnent les exigences minimales que les variantes doivent respecter ainsi que les modalités de leur présentation. Seules les variantes répondant à ces exigences minimales peuvent être prise en compte. Les variantes sont proposées avec l’offre de base.